Imprimer cet article

Patrimoine

Rédiger un testament

Au décès d’une personne, son patrimoine est partagé entre ses héritiers selon les règles prévues par la loi. Or ces règles peuvent ne pas être conformes à ses volontés. C’est pourquoi il est conseillé de rédiger un testament. Le testament offrant la possibilité de faire connaître ses dernières volontés et de répartir librement entre ses différents héritiers tout ou partie de ses biens, sous réserve bien entendu de respecter les droits des héritiers réservataires. Mais pour être valable, le testament doit respecter un formalisme particulier qui diffère selon qu’il est ou non passé devant notaire. Explications.

Publié le

Le testament olographe

Une personne peut rédiger seule son testament. Simple et économique, ce testament dit « olographe » doit toutefois respecter trois conditions pour pouvoir s’appliquer le moment venu. D’une part, il doit être entièrement écrit de la main de son auteur. Il est en effet proscrit d’enregistrer ses dernières volontés sur un CD audio ou vidéo. De même, il est interdit d’utiliser un procédé mécanique d’écriture (ordinateur ou machine à écrire) et ce quand bien même le document comporterait la signature de l’intéressé. D’autre part, le testateur ne doit pas oublier de dater le document. Enfin, ce dernier devra apposer sa signature distinctement et postérieurement au corps du texte. Étant précisé qu’il est fortement conseillé de commencer la rédaction de ses dernières volontés en écrivant noir sur blanc « ceci est mon testament ».

Le testament authentique

Lorsqu’une personne rédige seule son testament, elle s’expose à de nombreux risques, le testament pouvant être facilement détruit, perdu ou contesté. Pour éviter ces risques, le testateur peut confier le document qu’il a lui-même rédigé à un notaire pour qu’il l’inscrive au fichier central des dernières volontés ou bien le faire dresser directement par ce professionnel. Dans ce cas, ce testament dit « authentique » est établi en présence de deux témoins ou d’un second notaire et signé par le testateur. Les dispositions testamentaires étant ainsi dictées par ce dernier au notaire. Le coût de rédaction d’un testament authentique avoisine les 120 € HT.

La révocation d’un testament

Le testateur peut apporter à tout moment et jusqu’à sa mort les modifications qu’il souhaite. Il peut même révoquer un testament authentique par un testament olographe ! Attention toutefois, si trop de changements ont été apportés, il est alors plus prudent de refaire entièrement le testament.

Haut de page Article du - © Copyright Les Echos Publishing - 2013